Site icon Réeanchanter l'Afrique

Panafricanisme : engagement politique et entrepreneuriat solidaire : les deux faces d’une même pièce

A l’occasion journée mondiale de l’Afrique le 25 mai, nombreux sont ceux qui dressent un bilan critique de la lutte pour l’émergence du continent africain à l’aune de l’engagement politique des jeunes africains. Quels en sont les enjeux ?

Tout est politique

La lutte en faveur de l’émancipation politique des peuples africains a montré ses limites mais connaît un regain d’intérêt avec une nouvelle génération de leaders décomplexés vis-à-vis des anciennes puissances coloniales. Prônant un changement profond des écosystèmes politiques, notamment francophones, gangrénés par des liens de soumission viscérale aux intérêts étrangers, ces responsables appellent à un sursaut démocratique massif. En Afrique francophone le combat contre le franc CFA si symbolique de la dépendance de cette zone vis-à-vis de la France est également symptomatique du désir d’intégration régionale d’une jeunesse aux identités multiples. L’alternance politique ne suffit pas à assurer un véritable changement de système, hélas nécessaire pour redonner le pouvoir au peuple. Le Sénégal de Macky Sall nous illustre hélas trop parfaitement cette vérité.

Dans une Afrique hyper-connectée, les nouveaux moyens de communication offrent une belle opportunité pour contourner les obstacles classiques au débat démocratique et permettent de sensibiliser les populations sur les enjeux d’une nécessaire mobilisation politique. Toutefois, quand la préoccupation de nombre d’entre eux est la survie, la lutte politique devient un simple loisir pour les plus favorisés, disent-ils. Besoins économiques et combat démocratique sont-ils intrinsèquement opposés ? Le parcours de Kemi Seba, fondateur du Panaf, semble affirmer le contraire.

Pourquoi l’entrepreneuriat : une clef majeure du développement de l’Afrique ?

Dans une Afrique dynamique, innovante et résiliente où 80% de l’activité économique est informelle, l’entrepreneuriat est une formidable réponse de solidarité à l’égard des plus faibles et surtout le l’instrument pour reprendre le contrôle des moyens de production, l’unique voie à une émergence durable de l’Afrique. Partout, des initiatives se propagent pour valoriser le potentiel économique des pays africains.

Si l’environnement institutionnel représente un frein dans de nombreux pays, les opportunités ne manquent pas. Il est donc de la responsabilité de chaque membre de la Diaspora afro-descendante d’investir ce domaine et d’ainsi participer à une émergence d’une Afrique inclusive.

Quitter la version mobile